[afpy/django] Règles de traduction

Gaches Romain romain at ssji.net
Jeu 30 Juil 12:45:33 CEST 2009


Le 30 juil. 09 à 12:26, Olivier Meunier a écrit :

> Le 30/07/09 12:01, Gaches Romain a écrit :
>> Bonjour,
>>
>> dans le cadre de la traduction de la doc Django, existe-t-il  
>> quelquepart
>> des règles de traduction, ou bien est-ce à l'appréciation et au style
>> propre du traducteur?
>
> Je vais peut-être dire plein de conneries alors je vous prie  
> d'avance de m'excuser.

Idem... (faudra un outil gérant la mémoire de conneries :) )

> Je réfléchissais à ceci hier. Il existe une solution pour maintenir  
> une traduction à jour assez facilement : la mémoire de traduction.
>
> Un outil gérant une mémoire de trad permet de la partager avec  
> d'autres et conserver un historique. Ça assure un minimum de  
> cohérence et ça accélère grandement le travail.
>
> Par exemple, si David traduit le tutoriel, il y a de grandes chances  
> que certains segments reviennent dans d'autres parties de la doc. Si  
> Romain veut traduire la doc sur les templates, en appliquant la  
> mémoire de trad (initialisée par David donc) il gagnera un peu de  
> temps. Plus le nombre de documents traduits est important, plus la  
> mémoire de trad va devenir utile.

Dans la mesure où le principe DRY doit également s'appliquer aux docs  
(en théorie, hein ;p), on aurait plus besoin d'un glossaire sur lequel  
s'appuyer. Et également une liste des termes à ne pas traduire (comme  
celle figurant sur l'ajout 21/06/2007 du wiki-trac django-fr). Pour  
moi, le plus chronophage lors de la traduction est le traitement des  
termes techniques "intraduisibles".

J'ai le cas précis de "backend" qui est pour ainsi dire intraduisible,  
du moins de manière systématique. "moteur", "interface", etc... tout  
développeur connait le terme, et s'il faut passer par des périphrases  
à base de "bidule d'arrière plan" on surcharge (à mon avis)  
inutilement la phrase.

> Autre exemple, la doc originale est mise à jour. Pas de problème, on  
> prend ce document et on applique la mémoire de traduction. Tous les  
> segments reconnus sont traduits et il ne reste plus qu'à traduire ce  
> qui doit l'être.

Pour ce genre de mises à jour j'aurais presque tendance à abuser d'un  
diff sur les 2 versions en VO, et l'utiliser pour n'aller modifier que  
ce qui doit l'être.

> En fait, le principe est le même que ce que peut faire un merge avec  
> xgettext.
>
> J'ai trouvé l'autre jour un outil libre, visiblement pas mal  
> apprécié de traducteurs pro, faisant tout ceci, OmegaT:
> http://www.omegat.org/fr/omegat.html

Je testerai quand j'aurais un peu de temps à y perdre...

-- 
Romain


Plus d'informations sur la liste de diffusion django